L’UFR SAT de l’UGB met sur le marché 220 de ses diplômés

Deux-cent-vingt étudiants représentant cinq promotions de l’Unité de formation et de recherche de Sciences appliquées à la technologie (SAT) de l’Université Gaston Berger (UGB) ont reçu leur diplôme samedi au cours de la première cérémonie de graduation organisée par cette UFR depuis 1992, a constaté l’APS.

Cette UFR s’est orientée depuis la réforme licence-master-doctorat (LMD) « vers une recherche continue de la qualité de ses offres en prenant en compte les dernières évolutions technologiques et l’amélioration de la professionnalisation de la formation », lit-on dans un document remis aux journalistes.

Le directeur de l’UFR Sciences appliquées à la technologie, professeur Abdoulaye Diagne, a félicité les récipiendaires, formés dans les domaines de l’information des mathématiques et de la physique.

Selon lui, cette cérémonie de graduation vise à montrer aux récipiendaires qu’ils ont reçu « une bonne formation en leur montrant le travail accompli par leurs devanciers. »

« Ils ont reçu une formation mais il leur revient de consolider ces acquis en entrant dans le marché du travail, en se faisant employer ou en prenant leur propre initiative », leur a-t-il lancé.

Cette cérémonie a aussi pour but de « montrer aux sortants les attentes que fondent sur eux les autorités, leurs parents et la société d’une manière générale », a-t-il indiqué.

Le directeur de l’UFR Sciences appliquées à la technologie, professeur Abdoulaye Dème, a félicité les récipiendaires, tous formés dans les domaines de l’information des mathématiques et de la physique.

Selon lui, cette cérémonie de graduation vise à montrer aux récipiendaires qu’ils ont reçu « une bonne formation en leur montrant le travail accompli par leurs devanciers. »

« Ils ont reçu une formation mais il leur revient de consolider ces acquis en entrant dans le marché du travail, en se faisant employer ou en prenant leur propre initiative », leur a-t-il lancé.

Cette cérémonie a aussi pour but de « montrer aux sortants les attentes que fondent sur eux les autorités, leurs parents et la société d’une manière générale », a-t-il indiqué.

Le professeur Dème les invite à servir leur pays dans leurs domaines respectifs, en mettant avant des valeurs comme l’humilité, la droiture et la notion de service public, « autant de notions que nous avons voulu leur inculquer par la leçon inaugurale ».

Il signale que des étudiants brillants dans les domaines des mathématiques et de la physique ont été récompensés au cours de cette cérémonie de graduation, pour les encourager à persévérer.

« Le parcours est difficile mais ils sont dans la même voie, et dans quelques années, on les recevra ici », a indiqué le directeur de l’UFR SAT de l’UGB, se disant satisfait des résultats engrangés par les filles dans un environnement selon lui dominé par les hommes.

Il appelle les parents à les décharger un peu des tâches ménagères, estimant que les filles « peuvent être utiles plus en aidant la société qu’en effectuant des travaux domestiques ».

La leçon inaugurale de cette cérémonie de graduation a été prononcée par le professeur Djiby Diakhaté, sur le thème : « L’éthique entre l’activité scientifique et la vie professionnelle. Une approche systémique de la conjonction ».

La première promotion de l’UFR Sciences appliquées à la technologie a été choisie comme marraine de cette cérémonie à laquelle étaient présents plusieurs de ses membres.

Ils ont invité leurs cadets à s’approcher d’eux pour bénéficier de leur accompagnement dans la recherche d’un emploi ou le montage de leur propre structure.

L’ancien secrétaire général de l’UGB, Amadou Sy, actuel directeur des affaires générales de l’administration territoriale (DAGAT) au ministère de l’Intérieur, est revenu sur les premières années de l’UGB, pour mettre en exergue ’’les sacrifices » consentis par « les pionniers » de cet établissement universitaire.

Il a profité de cette occasion pour inviter les autorités universitaires et les étudiants à œuvrer pour le maintien du label UGB, « plus grande institution pourvoyeuse d’emplois » au Sénégal.

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire