Installateur / Installatrice de panneaux solaires

L’installateur / l’installatrice de panneaux solaires pose, répare et entretient les panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques.

Description métier

L’installateur de panneaux solaires est un ouvrier qualifié spécialisé dans la pose et la maintenance des panneaux solaires photovoltaïques (production d’électricité) ou thermiques (eau chaude, chauffage).

Il réalise en amont les études préalables au chantier, conseille et informe le client (estimation de la production en fonction de l’ensoleillement, temps et coût du chantier, étapes et déroulement  du chantier…).

Après sécurisation du chantier, sanglé et harnaché, il procède à l’installation des panneaux sur le toit  : dépose des tuiles existantes ; fixation des pâtes, des rails, des onduleurs et des panneaux ;  contrôle de l’étanchéité ; raccordement des panneaux au tableau électrique ; pose des éléments de sécurité (parafoudre, sectionneur, disjoncteur) et enfin des deux compteurs (un pour le comptage et un pour la non-consommation…) . Pour cette phase, il doit faire preuve de multiples compétences (couverture, zinguerie) et avoir des connaissances en électricité et menuiserie…

Souvent sur le chantier, l’installateur de panneaux solaires travaille en association avec un électricien chargé de l’installation électrique (pose d’un nouveau tableau électrique, branchements divers, système domotique..) et un plombier chargé d’installer les nouveaux matériels (chauffe eau, chaudière ou ballon thermodynamique..).

L’installateur de panneaux solaires travaille en hauteur et en extérieur. Il doit avoir une bonne condition physique et de l’endurance car les conditions météorologiques ne sont pas toujours optimales. Evidemment, ne pas avoir le vertige est une obligation.

En principe, avec la montée en charge des énergies renouvelable, l’installateur de panneaux solaires pourrait être un métier d’avenir.

Études / Formation pour devenir Installateur / Installatrice de panneaux solaires

Exemples de formations :

niveau bac

  • Bac pro MELEC – métiers de l’électricité et de ses environnements connectés
  • Bac pro TISEC – technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
  • CQP (certificat de qualification professionnelle) installateur-mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques

niveau bac + 1

  • MC (mention complémentaire) technicien en énergies renouvelables option A énergie électrique,

niveau bac + 2 : pour évoluer vers des fonctions de technicien-conseil

  • BTS FED – fluides-énergies-domotique,
  • BTS électrotechnique,

niveau bac + 3

  • BUT GEII – génie électrique et informatique industrielle,
  • BUT GTE –  génie thermique et énergie

Evolutions de carrière

En tant que salarié, le poseur de panneaux peut progresser en termes de carrière en devenant technicien conseil, en dirigeant une équipe. Dans ce cas, un complément de formation peut s’avérer nécessaire.

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

BOURSES MAROC

Dans les grandes Ecoles Privées de Formation du Maroc

Je m'inscris

Etudiez à l'étranger

Dans les plus GRANDES UNIVERSITÉS du Monde


France – Canada – USA – Maroc – Egypte – Turquie – Belgique

Nous Suivre

A LA UNE

Bourses
Auto Ecole

Obtenez rapidement votre permis de conduire en bénéficiant d'une bourse offerte par le COE.

Nos Catégories