Géomètre topographe

Topographe, géomètre topographe : des appellations et des fonctions différentes. Selon leur niveau de qualification, les géomètres se répartissent un travail qui commence par des relevés topographiques analysés et cartographiés.

Description métier

Le géomètre topographe réalise des relevés topographiques  et élabore des plans et dessins qui nécessitent DAO et calculs. Le repérage satellite (GPS) est, désormais, un outil indispensable à ce métier. Selon les missions, on distingue différents niveaux de compétence.

Le topographe ou opérateur géomètre procède aux relevés métriques qui permettent d’établir un plan et une carte exacte de tous les détails d’un terrain (relevé foncier, bornage, division foncière, relevé d’architecture…).

Le technicien géomètre topographe établit des plans et des cartes à toutes les échelles à partir de relevés. Ces plans représentent tous les détails apparents du sol en tenant compte des limites juridiques, des contraintes fiscales et du cadastre.

Il participe aussi aux projets d’aménagement urbain et rural, aux implantations industrielles ou aux estimations de biens. La fonction comporte une bonne part de travail de bureau pour traiter les données recueillies sur place.

Méthode, précision, rigueur sont des qualités indispensables. Une bonne aptitude à l’analyse et à la synthèse est également nécessaire.

Les géomètres topographes travaillent dans les cabinets de géomètres, les sociétés de topographie, les bureaux d’études des entreprises du BTP.

Dans le secteur public, ils travaillent au service du cadastre, dans l’enseignement, à l’Institut géographique national (IGN www.ign.fr).

A noter, il est important de ne pas confondre le métier de géomètre topographe avec celui de géomètre expert. De niveau ingénieur, ce dernier exerce une profession réglementée (inscrit à l’ordre des géomètres expert) et contribue à définir les limites des propriétés foncières.

Études / Formation pour devenir Géomètre topographe

Il existe des formations à différents niveaux (niveau bac + 2 et bac + 3 pour devenir technicien et technicien supérieur. Exemples de formations :

niveau bac 

  • Bac professionnel TGT – technicien géomètre-topographe,

niveau bac + 2

  • BTS Métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique,
  • Titre de géomètre-géomaticien (ENSG)

niveau bac + 3

  • Licence pro cartographie et systèmes d’information géographique.
    Différents parcours : topographie, voirie et réseaux divers (ESTP), urbanisme, aménagement et géomatique (université de Lille)

Salaires

Le métier comprend différents niveaux de qualification.

Evolutions de carrière

Suivant leur niveau de qualification les géomètres ont la possibilité de parfaire leur formation, de passer des concours et d’évoluer au sein de différents types d’entreprises (BTP, génie civil, urbanisme, agriculture, aménagement du territoire…).

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

BOURSES MAROC

Dans les grandes Ecoles Privées de Formation du Maroc

Je m'inscris

Etudiez à l'étranger

Dans les plus GRANDES UNIVERSITÉS du Monde


France – Canada – USA – Maroc – Egypte – Turquie – Belgique

Nous Suivre

A LA UNE

Bourses
Auto Ecole

Obtenez rapidement votre permis de conduire en bénéficiant d'une bourse offerte par le COE.

Nos Catégories