Etudier en Allemagne

Etudier en Allemagne

Enseignement

Pour bien préparer ton séjour en Allemagne, le COE SENEGAL t’aide à faire le point sur les différentes démarches, bourses et tests de langue pour mener sereinement ton projet.

Bienvenue dans ce dossier complet destiné à tous les étudiants qui souhaitent partir faire leurs études en Allemagne. Nous allons examiner les formalités pour ton projet, mais aussi des questions pratiques comme les bourses d’études en Allemagne, les logements, les stages, le système éducatif allemand, etc.

Partir étudier en Allemagne est une aventure qui se prépare ! Cela peut nécessiter une remise à niveau en langues, tout comme la constitution d’un dossier de bourse pour effectuer une demande auprès de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ou du programme Erasmus+… Pendant ce temps là, tu devras aussi trouver un logement, ce qui est loin d’être évident lorsqu’on n’est pas sur place pour visiter.

Le niveau de langue nécessaire pour étudier en Allemagne

Tu as décidé d’aller étudier en Allemagne pour améliorer ton niveau d’allemand, découvrir une nouvelle culture et de nouvelles traditions…  Mais as-tu un niveau en allemand suffisant pour pouvoir partir? Dans le cadre d’un programme d’échange européen, tu dois impérativement montrer que tu as un niveau suffisant pour pouvoir partir, ce qui implique de passer des tests de langue officiels.

Pour tester ton niveau et t’améliorer, tu peux utiliser le site Altissia, pour lequel le test est gratuit. Attention, les cours y sont en revanche payants, mais de nombreux sites en ligne présentent de l’aide gratuite à ce sujet.

Les tests de langue

Il existe plusieurs tests et certifications officiels qui peuvent te permettre d’attester ton niveau en Allemand :

Zertifikat Deutsch, conçu pour les professionnels
TestDaF (Test Deutsch als Fremdsprache), test à passer pour des études supérieures en Allemagne, rconnu dans toutes les universités Allemandes
Le Goethe-Zertifikat, disponible des niveaux A1 à C2

• le TestDaF (Test Deutsch als Fremdsprache), à passer pour des études supérieures en Allemagne, reconnu dans toutes les universités Allemandes et proposé plusieurs fois par an
• le DSH (Deutsche Sprachprûfung für den Hochschulzugang), pour ceux qui n’ont pas passé le TestDaF et qui seront cette fois convoqué dans leur univeristé pour passer le test
• le Goethe-Zertifikat, disponible des niveaux A1 à C2

 

Les bourses pour étudier en Allemagne

L’OFAJ

L’OFAJ propose des bourses pour suivre des cours de langues intensifs d’allemands pour améliorer ton niveau d’allemand avant de partir. Les cours durent de trois à quatre semaines dans un centre linguistique agréé par l’OFAJ. Tu ne pourras l’obtenir que si tu as entre 18 et 30 ans, si tu es étudiant ou professionnel, dans le cadre d’un séjour d’études, de travail, ou d’un stage en Allemagne.

Le DAAD

Le DAAD est l’office Allemand d’Echange Universitaire. C’est en quelque sorte la représentation de l’enseignement supérieur allemand en France, et est chargé de la coopération franco-allemande dans l’enseignement supérieur. C’est aussi le plus grand organisme de bourses en Allemagne.

Ce programme propose aux étudiants, diplômés et chercheurs allemands et étrangers les plus méritants plus de cent programmes d’aide. Il finance les bourses à l’année ou les stages.

Le programme Erasmus+

Un étudiant qui participe au programme Erasmus+ reçoit environ 120 euros par mois dans le cadre de la mobilité d’études. Pour un stage, l’étudiant recevra environ 500 euros par mois.

Financer ses études en Allemagne

Pour partir une année en Allemagne il faut bien compter 8 000€ de budget global.

Tu as le droit d’acquérir la carte d’étudiant franco-allemand (3€). Cette carte te permettra de bénéficier des mêmes droits que les étudiants allemands (restauration, tarifs préférentiels…). Il suffit de la demander auprès du CNOUS qui te gère.

Tu peux aussi demander la Carte d’étudiant internationale (ISIC), la seule carte étudiante reconnue dans le monde entier. Tu peux l’obtenir au prix de 13€ sur le site de l’ISIC.

Sinon, tu obtiendras une carte d’étudiant allemande auprès de ton université d’accueil en t’adressant au bureau de l’université allemande AStA /UStA (Allgemeiner / Unabhängiger Studierendenausschuss).

Quelles sont les formalités à remplir pour étudier en Allemagne ?

Comme pour tous les séjours au sein de l’Union Européenne (UE), tu n’as besoin ni d’un visa, ni d’une carte de séjour. N’oublie pas ta  carte d’identité ou ton passeport, ils te seront indispensables.

Pour vivre en Allemagne pour plus de trois mois, tu auras cependant l’obligation de te déclarer auprès des autorités allemandes. Si tu décides de t’installer dans unlogement personnel, tu devras le déclarer auprès de l’office de déclaration de résidence local (Einwohnermeldeamt), avec ton passeport, une copie du bail et le formulaire rempli.

www.digischool.fr

 

Admission et Visa

Les frais de scolarité en Allemagne
La première chose à payer pour étudier en Allemagne sera bien évidemment les frais de scolarité. Ces frais vont dépendre de deux choses : l’État Fédéral dans lequel vous vous trouvez (le Länd), et si votre université est publique ou privée. En effet, c’est le Länd qui se charge de l’éducation, et qui fixe les frais de l’université publique. Celle-ci peut donc être gratuite, ou s’élever jusqu’à 500 euros, ce qui reste plus abordable que les universités publiques de plusieurs autres pays souvent convoitées par les étudiants, comme l’Angleterre. Dans les États fédéraux qui font encore payer les frais de scolarité, citons Basse-Saxe, Bayern, Hambourg et Nordrhein Westfalen.

En revanche, les universités privées sont beaucoup plus chères, car les frais d’inscription sont leur principale source de revenu, là où les universités publiques sont en grande partie financées par l’Etat. Vous pouvez donc débourser jusqu’à 20.000 euros par an si vous visez une telle université, mais attention : le montant des frais d’inscription n’est absolument pas garant de la qualité de l’établissement.
Les frais de semestre
Aux frais de scolarité s’ajoute une dépense bi-annuelle, les frais de semestre. Il s’agit d’une somme que chaque étudiant doit payer au début de son semestre et qui couvre les frais d’administration, le financement des cafétérias, des centres de sport, des résidences… Un ensemble que les allemands nomment Studentenwerk. Et en plus, la plupart des universités s’en servent pour financer un ticket de bus qui assure la gratuité des transports publics sur tout le réseau de la ville (Semesterticket).

Comme pour les frais de scolarité, le montant dépend du Länd et de l’université, et peut varier de 100 à 250 euros. Ces frais sont aussi nommés Sozialgebühren.



Le cas de l’assurance-maladie
Tous les étudiants doivent être affiliés au régime de l’assurance-maladie. Cependant, les étudiants français qui bénéficient de la sécurité sociale française (rattachés à celle de leurs parents ou inscrits à leur propre sécurité sociale étudiante) peuvent ne pas avoir à souscrire à une assurance allemande. Pour cela, ils doivent se procurer la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM).

Attention, en France, ces cartes ne sont valables que deux ans, si vous l’avez déjà, vérifiez bien sa date.
Tous les actes administratifs sont couverts par les frais de visa. Le montant de ces frais s’élève à 60 euros et peut être réglé en espèces en dirham ou par carte de crédit internationale (VISA, MasterCard). Le dépôt des demandes de visas peut se faire sans rendez-vous. La présence de l’intéressé est strictement obligatoire (dépôt du dossier du lundi au jeudi entre 8 heures et 10 heures). Déposez votre demande suffisamment à temps - au moins 2 mois avant la date de l’examen. L’octroi du visa requiert l’accord du service des étrangers en Allemagne. Dès qu’une décision sera prise, généralement dans un délai de deux à trois mois, vous serez informé par écrit. Aucun renseignement ne peut être donné par téléphone. La liste ci-après des documents à fournir n’est donnée qu’à titre indicatif. L’Ambassade se réserve le droit d’exiger des documents supplémentaires. Un dossier complet ne donne pas droit à l’octroi d’un visa. Une demande de visa incomplète peut être rejetée. Les photocopies et les photos d’identité peuvent être faites dans l’enceinte du service des visas auprès d’un prestataire privé et contre paiement. Documents à fournir pour la demande de visa :

deux formulaires de demande de visa remplis en allemand de manière lisible et dûment signés en mentionnant votre numéro de téléphone
Trois photos d’identité récentes remplissant les conditions biométriques
Carte d’identité nationale CIN (original et deux photocopies)
Passeport (original et deux photocopies des trois premières pages). Le passeport doit être encore valable au moins six mois et avoir 2 pages vides
Preuve de vos connaissances en langue allemande du niveau B1 (original et deux photocopies) du cadre européen de référence par un certificat établi par un centre d’examen disposant d’un bureau de représentation avec un personnel expatrié et certifié selon les critères du cadre de référence des examens de langues d’ALTE. Actuellement au Maroc, seuls le Goethe-Institut et l’ÖSD répondent à ces critères.
Attestation d’admission d’une université à l’examen d’entrée au Collège propédeutique, à l’examen DSH, aux études supérieures, ou confirmation de candidature (original et deux photocopies)
Pièces justificatives concernant le financement de votre séjour - le cas échéant avec une traduction en langue allemande - avec deux photocopies, à savoir :
Financement par une prise en charge conforme aux articles 66-68 de la loi sur le séjour des étrangers émanant d’une personne résidente en Allemagne et valable pour la durée des études (1 an au minimum). Cette prise en charge doit être délivrée par le service des étrangers compétent du lieu de résidence du garant et doit attestée la solvabilité de ce dernier ou financement par versement d’une caution sur un compte bancaire bloqué en Allemagne d’un montant de 7.908 euros avec un prélèvement mensuel de 659 euros ou 8. CV sous forme de tableau avec données exactes (avec une photocopie)
Baccalauréat et relevé des notes (respectivement en original avec deux photocopies)
Certificats sur le cursus universitaire (original et deux photocopies)
Une enveloppe suffisamment timbrée comportant votre adresse

Info Pratique

Se loger et travailler en Allemagne
Trouver un emploi en Allemagne
Lorsque tu pars en Allemagne tu peux tout à fait trouver un emploi et travailler pour financer tes études. Pour t'aider, tu peux visiter le site stellenmarkt, qui se pose comme le site de référence en matière offres d’emplois en Allemagne.

Se loger en Allemagne
Si tu cherches à te loger en Allemagne, les centres d’œuvres universitaires (studentwerk) seront ravis de t'aider à trouver un logement. Il existe aussi des foyers d’étudiants, mais les places y sont très limitées.Si tu souhaites partir pour une courte durée, tu peux t'inscrire dans une auberge de jeunesse.

Pour un logement universitaire, il faut compter environ 200€, 250€ pour une colocation et 400€ pour un location individuelle type studio.



Equivalences des diplômes avec l’Allemagne
Les titulaires d'un baccalauréat français qui ont préalablement passé un test de langues peuvent entreprendre directement des études supérieures en Allamagne.

Pour ceux qui ont commencé leurs études supérieures en France, le système de crédits européens ECTS et les accords de reconnaissance mutuelle des diplômes passés entre la France et l'Allemagne facilitent largement les démarches de mobilité étudiante.



La carte d'assurance maladie européenne
En partant étudier en Allemagne, tu es couvert par la Sécurité Sociale Française pendant tout ton séjour en Allemagne grâce à la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM)

La carte est à demander au moins quinze jours avant ton départ pour ton centre de sécurité social étudiant. Cette carte te permettra de t'inscrire au parcours public de santé allemand.
Les frais de scolarité en Allemagne
La première chose à payer pour étudier en Allemagne sera bien évidemment les frais de scolarité. Ces frais vont dépendre de deux choses : l’État Fédéral dans lequel vous vous trouvez (le Länd), et si votre université est publique ou privée. En effet, c’est le Länd qui se charge de l’éducation, et qui fixe les frais de l’université publique. Celle-ci peut donc être gratuite, ou s’élever jusqu’à 500 euros, ce qui reste plus abordable que les universités publiques de plusieurs autres pays souvent convoitées par les étudiants, comme l’Angleterre. Dans les États fédéraux qui font encore payer les frais de scolarité, citons Basse-Saxe, Bayern, Hambourg et Nordrhein Westfalen.

Généralité

officielles Allemand
Berlin
83 019 200 hab.
3357,614 milliards de $ -13,34 %3 (4e/193)
357 386 km2
Euro, franc suisse,
+49
.DE