Etudier au Canada

Etudier au Canada

Enseignement

Etudier au Canada, c’est étudier dans un pays dont l’éducation supérieure est l’une des meilleures au monde ce qui en fait un pays de choix pour les étudiants internationaux.

Vous souhaitez aller étudier au Canada ou finir votre cursus par un séjour d’études au Canada ? Vous n’êtes pas les seuls !

Alors profitez de ces quelques indications, et ne vous lancez pas tête baissée : un séjour, surtout dans un pays aussi lointain, se prépare très sérieusement ! Voici quelques clefs qui devraient vous faciliter les nombreuses barrières à franchir pour voir votre rêve se réalise.

Chaque année, ce sont plus de 70 000 étudiants du monde entier qui partent étudier au Canada. Les raisons sont multiples. Tout d’abord, la population canadienne accorde beaucoup d’importance à l’éducation et tient à avoir des écoles de qualité supérieure. Un diplôme d’une université canadienne est reconnu dans le monde entier !

Autre argument : depuis de nombreuses années, le Canada est dans le peloton de tête des pays qui offrent les meilleures conditions de vie d’après un classement de l’ONU ; en 2006, il est arrivé en sixième position. Enfin, on ne peut passer à côté de l’environnement magnifique offert par les provinces canadiennes : 42 parcs nationaux qui se classent parmi les milieux naturels les plus beaux du monde !

Enfin, côté économie, le Canada est leader international en technologie des ordinateurs et de l’information et jouit d’une réputation d’excellence dans des secteurs tels que les télécommunications, les transports et le génie, l’aérospatiale, les transports urbains, la microélectronique, les instruments médicaux, les logiciels de pointe, l’énergie hydro-électrique et nucléaire, les lasers et l’optoélectronique, la biotechnologie, la transformation alimentaire et des boissons, la géomatique, sans oublier les industries océanographique et environnementale.

Mais concentrons-nous sur ce qui vous intéresse : le système universitaire et l’enseignement supérieur canadiens ! 

Une organisation des études calquée sur le modèle américain

Même si elles sont financées par le gouvernement national, les universités et écoles demeurent une compétence dévolue aux dix provinces et aux trois territoires autonomes du Canada. Ainsi donc, chaque établissement est libre de choisir sa structure et ses programmes ! Du coup, le seul moyen de connaître le sérieux d’un établissement reste de vérifier son adhésion à l’AUCC (Association des universités et collèges du Canada) : www.aucc.ca. 92 universités y ont adhérées. Heureusement, malgré leur autonomie totale, la majorité des institutions d’enseignement délivrent le même type de diplômes…qui sont pour la plupart ceux délivrés dans les universités américaines.

Ainsi, les 92 universités canadiennes délivrent les trois grades que sont le Bachelor (3 années d’études s’il est général, 4 ans s’il est spécialisé : “with honours”), le Master ou le PhD (doctorat). Toujours à l’image des pays anglo-saxons et comme en Europe depuis la mise en place de la réforme de Bologne, l’enseignement canadien fonctionne sur le système de “crédits” qu’il faut obtenir par année pour chaque diplôme passé. Vous devez commencer à connaître le système : chaque cours vaut un certain nombre de crédits (ou unités de valeur) selon le nombre d’heures, le travail personnel requis et la difficulté. Le Bachelor demande alors entre 90 et 120 crédits, le Master en demande de 30 à 45 supplémentaires. Pour le doctorat, c’est variable selon le département d’études choisi.

Attention en revanche, car les universités sont très séléctives. Pour y accéder, il faut avoir un dossier particulièrement bon, notamment pour les filières droit, médecine, pharmacie, les études dentaires, vétérinaires et celles d’ingénieurs.

Pour connaître les universités, leurs spécificités et leurs coordonnées, consulter le site www.canada-culture.org.

L’enseignement professionnel : les Community Colleges

Ceux qui se destinent plus à faire une formation professionnelle pointue dans des domaines divers et variés (industrie, fonction publique, commerce, arts, etc…) devront se tourner vers les Community Colleges. Ils sont au nombre de 175.

Attention, ces institutions ne délivrent pas de grade universitaire, mais des certificats ou des diplômes spécifiques à chaque école. Pratiques, ces établissements prévoient des passerelles vers l’université et offrent même des programmes conjoints avec les universités voisines.

 

Admission et Visa

Le Canada ne faisant pas parti de l'Union Européenne, tout étudiant français doit être en possession d'un passeport et faire la demande d'un visa étudiant pour pouvoir étudier au Canada. La demande du formulaire d'inscription peut se faire via internet, ou bien près de l'ambassade canadienne la plus proche.

La demande de visa étudiant se fait une fois que vous avez reçu par courrier une lettre prouvant votre admission dans une université canadienne. C'est uniquement une fois cette preuve d'admission obtenue que vous pourrez entamer les démarches pour obtenir votre visa étudiant.
Les documents nécessaires à l'obtention du visa étudiant canadien :


Lors de votre inscription , il vous sera demandé les documents suivants dans le dossier de candidature :

Photocopie des six premières pages du passeport
Deux photos d'identité
Original ou copie certifiée de la lettre d'acceptation de l'université ou de l'école
La preuve de moyens financiers (environ 6000 euros)
Les frais de dossier


Le montant des frais de dossier pour la demande de visa étudiant s'élevait environ à 90 euros début 2011, mais peuvent être amenés à changer.



Les délais pour l'obtention du visa étudiant :


Visa études canadien
Il faut en moyenne deux semaines pour que l'ambassade vous envoie une réponse, positive ou non, pour l'obtention de votre visa. Ce délai peut atteindre un maximum de 5 semaines durant les périodes les plus importantes, c'est pourquoi il est conseillé d'entamer la demande de visa dès que possible, une fois la preuve d'admission à l'université en votre possession.
Vous devez envoyer un dossier à chaque université pour laquelle vous postulez, le Canada n’ayant pas de système centralisant les demandes. Les dates limites de réception de dossiers sont comprises entre le 1er janvier et le 1er mars selon les universités, il vous faudra donc vous y prendre dès le mois de novembre. Les frais de dossier varient de 40 euros à 60 euros selon les universités.


Les requis pour accéder au système universitaire canadien sont assez simples, il vous faut avant tout le Baccalauréat français ou tout autre diplôme en lien avec la formation demandée. Les inscriptions se font sur dossier, avec des critères différents selon les universités. Il n’est ainsi pas rare qu’il vous soit demandé une mention au bac, ou bien une note minimum dans certaines épreuves.


L’université McGill demande ainsi une note minimum de 11 au bac anticipé de français. Il vous sera aussi demandé de justifié votre niveau d’anglais, via les tests officiels comme l’IELTS ou le TOEFL.

Si vous souhaitez être accompagné lors de la réalisation de vos inscriptions, il est possible de se tourner vers des agences spécialisées comme Study Experience.


2. Le permis de séjour temporaire (Avril-Juin) :


Inscription études au canadaUne fois ces requis remplis et la lettre d’acceptation de l’université reçue, vous pouvez commencer à aborder les étapes suivantes. Si vous partez étudier plus de 6 mois, il vous faut demander un permis de séjour temporaire pour étudiant, à l’ambassade canadienne située à Paris (35 avenue Montaigne, 75008 Paris. Tél. : 01 44 43 29 99)


Ce permis est valable pour une durée donnée, et uniquement pour l’établissement scolaire vous ayant accepté. Il faut en moyenne 6 semaines pour l’obtenir. Les requis pour l’obtenir sont :

Un passeport valide
La lettre d’acceptation de l’université que vous avez choisie
Une preuve de solvabilité, afin de prouver que vous pourrez assurer les dépenses sur place, sans avoir besoin de travailler.
Un certificat médial
Votre casier Judiciaire dans certains cas
Des frais de dossiers de 95 euros


Si vous souhaitez des compléments d'informations, le site officiel de l'éducation canadienne est très bien organisé !
Plus d'infos: 88 628 00 91

Info Pratique

En tant qu'étudiant international, le passage par la recherche d'un logement au Canada est quasi-obligatoire. S'il est possible pour vous de commencer les recherches une fois sur place, il est conseillé de trouver une chambre étudiante ou une colocation avant votre départ, pour éviter trop de stress ou de problèmes une fois sur place.


Par chance pour vous, les universités au Canada disposent de nombreux partenariats avec des résidences étudiantes privées, avec des offres correspondant à tous les budgets.
Les logements au Canada sont décrits selon le nombre de pièces dont ils disposent, auquelles s'ajoute la salle de bain qui correspond à une demi pièce. Ainsi un deux pièces avec salle de bain sera un 2 ½ alors qu'un 4 pièces avec salle de bain s'appelera un 4½.


Lors de votre recherche, il vous faudra aussi faire attention aux charges de l'appartement, qui ne sont pas toujours comprises dans le loyer. Ainsi, internet, l'eau et l'electricité ont de fortes chances d'être un poids supplémentaire sur votre budget. Cependant, les offres évoluent de plus en plus vers des solutions "tout inclus".


Dans les charges indirectement liées au logement, on retrouve aussi le coût de transport ! Un appartement éloigné du centre ville ou de votre université a de fortes chances de vous inciter à prendre les transports. Dans les grandes villes canadiennes, il faut compter en moyenne 70$ pour un abonnement mensuel au réseau de transport ! Ce critère peut justifier à lui seul la location d'un appartement dans le centre ville, et faire la différence lors de votre choix.

Généralité

Anglais,Français
Ottawa
35 467 949 d'habitants
52,386 milliards USD
9 984 670 km2
Dollar canadien (CAD​)
+1
.ca